Diversification alimentaire

Cet article sera sur la diversification alimentaire, les conseils que mon pédiatre nous a donné

Dans le cas d’un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois, on commence généralement la diversification vers le début du 7ème mois (ou dernière semaine du 6ème)

Ici, nous avons commencé par un peu de légume le midi. Purée de carottes, de brocolis, épinards, navets, fenouil, courgette, aubergine, endive (mais c’est amer), poireaux, artichaut …
Les deux seuls choux autorisés sont le brocolis et le chou fleur.

Avant un an : Éviter les petits pois (trop lourd), le céleri (allergène), la tomate ainsi que les fruits rouges et les fruits exotiques.

Bien cuire les légumes et les mixer afin qu’il n’y ait aucun morceaux. Ajouter une petite cuillère à café d’huile végétale afin de fournir à bébé les acides gras essentiels.
Ne pas ajouter de sel

Proposer cette purée à bébé sans le forcer. Au début, ce sera juste pour quelques cuillères. Puis plus tard, il mangera environ 200 gr de légumes à midi.

Il ne faut pas partir dans l’optique de remplacer un repas de suite. Si bébé n’en veut pas, lui proposer le sein et éventuellement lui re-proposer le légume plus tard.

Laisser le temps à bébé, rien ne presse.

Chez nous, c’est vers 7 mois que j’ai aussi commencé un peu de compote à 16H. Mais toujours bien mixé et donné dans l’optique de juste lui faire goûter.
Je donnais aussi de temps en temps un petit biscuit écrasé avec un peu d’eau (ou mélangé à la compote) genre betterfood.

Sur beaucoup de sites, on lit qu’il faut éviter ce qui contient du gluten avant 12 mois.
Selon « mon » pédiatre, il ne faut pas en donner trop tôt mais pas trop tard non plus. Vers 7 mois, ça semble correct.
Donc rien regarder les boîtes de biscuits et au moins essayer de respecter les âges (éviter ce qui contient des oeufs trop tôt)
Si bébé sait bien tenir des choses en main, pourquoi ne pas essayer un petit crouton de pain ? (toujours sous surveillance pour éviter les fausses route)

La viande, c’est vers 8 mois (début du 9ème) que nous avons commencé. De très petites quantités (environ 10gr), toujours bien cuite, mélangée avec les légumes et mixé très finement.
Les viandes acceptées sont : bœuf, veau, dinde, poulet, jambon blanc (rien d’autre dans le porc).
Nous avons aussi commencé un peu les féculents (pomme de terre mélangée au légume) mais pas en trop grande quantité. C’est uniquement pour donner de la consistance.

Vers 8 mois toujours, nous avons commencé les soupes le soir. Je ne mettais pas d’oignon ni d’ail, je faisais juste cuire les légumes dans l’eau et ensuite je mixais.

Petit à petit, on change un peu la texture du repas. On passe d’une purée à quelque chose de légèrement grumeleux (en écrasant par exemple une partie du repas à la fourchette) afin que bébé commence à s’habituer aux morceaux.

Vers 9-10 mois, j’ai commencé à lui donner des petits suisse en dessert le midi. Certains en donnent plutôt à 16H, après c’est selon
J’ai essayé sans sucre mais ici ça ne passait pas bien donc j’en ai ajouté un peu (environ 2-4gr pour 1 petit suisse de 60gr)

Vers 11 mois, j’ai commencé à faire de petites madeleines pour le goûter (pour remplacer les biscuits)

Concernant les oeufs : pas avant un an.
Le poisson : à partir de 10 mois (début du 11ème) et uniquement des poissons non gras (cabillaud, sole etc …)
Le saumon et autres poissons, ce sera après 1 an.

Les lentilles, le riz, pas avant environ 2 ans (lentilles, trop lourd et riz, éviter les fausses routes).

Pas de noix, cacahouètes car c’est difficile à gérer dans la bouche.

Les noix peuvent être données dans un gâteau par exemple si elles ont été mixées avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *