Les coliques

 

coliques1.jpgQue les bébés soient nourrit au biberon de lait en poudre ou au sein, il semble que les coliques soient très souvent présentes les premiers mois de vie de bébé.
Et ces coliques sont très douloureuses pour bébé mais aussi pour les parents qui essaient tant bien que mal de soulager leur enfant comme ils le peuvent …

Le problème avec les coliques, c’est que les douleurs empêchent bien souvent bébé de dormir correctement.

Étant donné que je suis une maman 100% allaitante, je ne parlerai que des coliques du bébé allaité car je les ai malheureusement connues moi aussi.

Les coliques, c’est quoi? Il n’y a pas beaucoup de pédiatres qui semblent connaître la réponse … à moins de tomber sur un pédiatre qui soit calé en allaitement maternel. Ici, nous avons la chance d’être suivi par un pédiatre qui s’y connaît, il s’agit du Dr Pilliot, Ex-Président de la CoFAM (coordination française pour l’allaitement maternel). Ce Dr est un vrai passionné qui a passé pas mal de temps à nous expliquer tout ça !

Bref, il peut y avoir plusieurs causes aux coliques.

1/ Bébé ne tète pas jusqu’au bout.

Chez le bébé allaité, les coliques proviennent généralement d’une mauvaise tétée. Lorsque bébé tète, ce sont d’abord principalement les sucres qui arrivent. Au fur et à mesure que la tétée avance, la composition du lait change et les graisses arrivent tout doucement.

Si bébé ne tète que le début, il ne va prendre que du sucre (bon, y’a quand même un peu de graisses au début mais c’est principalement des sucres). Et tout ce sucre va fermenter et provoquer des gaz … qui vont donner des douleurs à bébé (les fameuses coliques).
Lorsqu’un bébé ne mange « que le sucre », c’est un peu comme si il faisait un régime dissocié.
Généralement, le bébé qui a des coliques a des selles d’une mauvaise couleur (vertes).
Les selles d’un bébé allaité « correctement » sont jaunes or (genre moutarde à l’ancienne).

Lors de période de coliques, il est possible de trouver quelques points sanguins dans les selles (quelques demi têtes d’épingle par ci par là) mais il faut être super attentif.
Ce sang vient d’une irritation de l’anus de bébé (juste au bord à l’intérieur) dû au fait qu’il pousse trop et/ou que ses selles sont « brûlantes » et en quelques sortes pas équilibrées (car le transit plus haut est mauvais aussi).
La couleur des selles le prouve : elles sont souvent vert/vert foncé alors qu’elles devraient TOUJOURS être jaune foncé/ocre (moutarde à l’ancienne voire piccalili).

En restant attentif au déroulement de la tétée, il est tout à fait possible de savoir si bébé a mangé jusqu’au bout.

En début de tétée, le flux est assez rapide. Le rythme est du style « je tète, j’avale, je tète, j’avale, je tète j’avale » en ouvrant grand la bouche à chaque fois (on voit bien le menton qui se soulève). Bébé peut bien évidemment faire des pauses entre deux (histoire de reprendre son souffle).

Lorsqu’on arrive en fin de tétée, le rythme change un peu : « je tète, je tète, je tète, je tète, je tète, j’avale ».
Les déglutitions se font donc au bout de 4-5 succions car le lait est plus gras/épais et bébé doit « tirer + » pour le faire sortir. Et bébé n’avale que lorsqu’il a la bouche pleine ce qui explique le nombre plus important de succions avant d’avaler.

Petite piste pour savoir si bébé a bien tété :

Il lâche le sein de lui même et est dans un état de béatitude ! Donc, si bébé s’endort au sein, c’est pas bon, c’est qu’il n’est pas allé jusqu’au bout !
Il faut donc le stimuler pour qu’il finisse son repas ! Par stimuler, c’est par exemple lui tripoter les mains pour le réveiller et si vraiment ça ne va pas, aller le changer car en général, le fait de la déshabiller va le réveiller!
Et côté maman, elle doit avoir soif et être un peu KO (dû aux hormones).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *